Tout savoir sur la voiture « sans Permis »

0
voiture

Le permis de conduire étant pour le commun des usagers une pièce obligatoire pour conduire un véhicule, il est normal que beaucoup de personnes soient parfois étonnées lorsqu’elles entendent parler de voiture sans permis. Si, ça existe bel et bien, ce type de voiture répond à des critères spécifiques qui permet à son conducteur d’être exempt d’un permis de conduire selon la réglementation du pays.

voiture

C’est quoi une voiture sans permis ?

Ce sont des véhicules légers, des voiturettes dont la motorisation est comparable à celle des cyclomoteurs. Si elles sont pour la plupart à quatre roues, il en existe à trois roues. Ces caractéristiques techniques ne répondent pas aux standards des voitures de tourisme européennes. Elles n’ont pas d’obligation d’ABS, d’Airbag, d’Esp, de TPMS ou d’ABE. Elles ne sont pas rapides, au Québec par exemple elles sont électriques et ne dépassent généralement pas les 40km/h.
En dehors de l’appellation « voiture sans permis » d’autres termes comme Cyclecar, VBV, TPV, VSP ou keijidōsha au japon sont utilisés pour faire référence à ce type de voiture. Dans tous les cas l’absence de nécessité du permis de conduire impose la limitation des performances et de gabarit. Elles sont aussi exemptées de certaines obligations réglementaires comme la pose d’une plaque d’immatriculation à l’avant, même si cela reste obligatoire à l’arrière.
Il faut noter qu’en cas de suspension, ou annulation du permis de conduire, la conduite de quadricycles légers à moteur reste autorisée. En plus cette catégorie de voitures peut être conduite dès l’âge de 14 ans selon la législation européenne, adoptée en France le mois de novembre 2014.

Related Posts